Logo Ville : Mairie de Vizille
VIE MUNICIPALE ET CITOYENNE
 - Démocratie locale
Tribune libre - Expression des groupes du conseil municipal

MAJORITÉ MUNICIPALE

Groupe des des élus « Vizille au Cœur »

 

 

Des projets d’envergure
mais pas seulement

 

Nous instruisons de nombreux dossiers depuis juillet 2020. Des projets structurants avec la Métropole mais aussi des projets du quotidien.

 

L’intervention de la ville dans l’espace public est possible mais dans l’espace privé nous devons solliciter l’accord des propriétaires.

 

Vous serez peut-être contactés prochainement afin de nous permettre, dans le cadre de notre politique d’embellissement de la ville, d’intervenir sur les tags sur vos propriétés. 

 

Rendre notre ville plus propre, plus belle et agréable passe aussi par l’installation de corbeilles supplé­mentaires et à travers une refonte complète des 33 Points d’apports volontaires (le tri). Cela peut aussi se faire en développant  des animations comme Vizille Fleurie que nous avons lancé au printemps dernier.

 

Nous avons contacté les propriétaires des locaux commerciaux vacants pour leur demander de nettoyer leur devanture mais très peu ont répondu. Nous allons les relancer.

 

Enfin, nous avons réorganisé en septembre le service de propreté urbaine afin d’améliorer le service rendu à la population. 

 

Beaucoup de ces sujets sont impactés par le compor­tement de chacun d’entre nous. Lors de nos visites de quartiers nous les aborderons avec les Vizillois. C’est l’ensemble des projets à court, moyen et long terme qui guident notre action et notre planning.

 

www.vizilleaucoeur.fr
www.facebook.com/vizilleaucoeur
www.facebook.com/metrovizilleaucoeur

 

L’équipe de Vizille au Cœur

MINORITÉ MUNICIPALE

Groupe des élus « En Avant pour Vizille »

 

 

Projet vidéo protection
 

 

« Lorsque le scrutin nous aura accordé la responsabilité de notre commune, notre rôle sera ensuite de réunir, de rassembler et d’ÉCOUTER tous les intervenants, tous les acteurs de la vie collective à Vizille. Le quatrième secteur d’action sera celui des INCIVILITÉS » proclamait l'équipe de Mme Troton.

 

Suite au départ de l’Adjoint chargé de la tranquillité publique et du bien vivre ensemble, nous avons interrogé l’équipe municipale sur le devenir du projet, faute d'être associés et informés sur son déploiement.

 

Alors que les vizillois attendent avec impatience l’installation de vidéos sur des sites à forts taux d’incivilités, la réponse de Madame le Maire est dé­concer­tante : l'installation de caméras ne concernera pour l'instant que la rue du Général de Gaulle, car le financement de l’État serait largement en dessous des espérances de la majorité. Alors qu'on nous vantait un projet bien ficelé, les Vizillois devront attendre pour l'équipement du parking de la Répu­blique et ses régulières atteintes aux véhicules (véhicules brûlés, pneus de voiture ou vitres cassées), pour la sécurisa­tion de la place du château, la surveil­lance des zones de dépôts sauvages....

 

Vaincre les incivilités nécessite de se donner les moyens. Cela passe par l'équipement et aussi par le maintien des moyens humains : alors qu'un policier municipal a quitté la commune, son remplacement n'est toujours pas prévu, tout comme le recrutement du 3ème policier toujours pas pourvu alors qu'un vote est intervenu il y a bientôt 2 ans.

MINORITÉ MUNICIPALE

Groupe des élus
« Vizille Debout Unie et Solidaire »

 

Droite et gauche 
ce n’est pas pareil

 

Comme il ne se passe rien d’original sur Vizille, cela m’amène à m’interroger. Quelle est la différence entre la gestion précédente et celle de la majorité d’aujourd’hui ?

 

Si la majorité précédente était marquée à droite, la majorité actuelle, présentée à « gauche », a reçu le soutien de la droite Vizilloise pendant la campagne électorale.

 

Le tête d’affiche de la droite Vizilloise ne s’en est d’ailleurs jamais caché quand il déclarait dans Vizille : « on n’a pas trop de mal à faire campagne pour eux, car ils ne sont pas vraiment de gauche ».

 

Cela pourrait s’apparenter à de la politique politicien­ne si hélas on ne le vérifiait pas au quotidien.

 

L’adjoint à la tranquillité publique a démissionné et qui le regrette ? Des élus de l’ancienne majorité. Parce qu’il n’y a pour eux pas mieux qu’un ancien gradé de la gendarmerie pour ce genre de responsabilité.

 

La défense des services publics devrait, de la part de vrais militants de gauche, appeler à un peu d’humilité plutôt que de considérer, comme la droite, que les maisons de services publics garantissent un avenir moderne aux futurs services publics. Il faut vraiment être totalement déconnecté de la réalité que vivent nos concitoyens pour le croire.

 

Bien sûr les hommes et les femmes ne sont pas les mêmes mais en politique, y compris municipale, ce qui compte ce sont les actes.

 

Et les actes d’aujourd’hui sont très éloignés de ce que l’on attend d’une municipalité « marquée » à gauche.

 

Bernard UGHETTO-MONFRIN
« Vizille Debout Unie et Solidaire »