Logo Ville : Mairie de Vizille
VIE MUNICIPALE ET CITOYENNE
 - Démocratie locale
Tribune libre - Expression des groupes du conseil municipal

MAJORITÉ MUNICIPALE

Groupe des des élus « Vizille au Cœur »

 

Joyeuses fêtes !

 

Le mois de décembre sera l'occasion de se retrouver en famille, entre amis et de passer des moments conviviaux dans une période de crise sanitaire qui s'étire depuis de trop nombreux mois.

 

Nous avons souhaité vous proposer des temps festifs. Des associations et des particuliers Vizillois participe­ront au marché de Noël du 18 décembre, rue du Général de Gaulle.

 

Un grand spectacle de feu le 18 décembre, place du Château et une tournée du Père Noël en calèche dans les quartiers de Vizille, le 24 décembre viendront clôturer les festivités organisées par la ville.

 

L'union commerçante vizilloise va développer en 2022 un programme d'animations et la ville de Vizille et la Métropole y apporteront leur soutien.

 

Nous avons également souhaité illuminer de nouvelles zones commerçantes tout en installant un dispositif permettant l’extinction en pleine nuit et la réduction de notre consommation énergétique.

 

Les outils en ligne d'information, de participation et de consultation citoyenne s'enrichissent avec l'ouver­ture d'un compte Facebook ville de Vizille.

 

Vous trouverez également dans ce journal l'adresse web et le QR code pour effectuer vos démarches en ligne à la Métropole.

 

La tolérance, le respect d'autrui et les échanges sont bien ce qui constitue le fondement de nos rapports sociaux, c'est dans cet esprit que les élus du groupe majoritaire Vizille au Cœur souhaitent à tous les Vizilloises et Vizillois de bonnes fêtes de fin d'année.

 

www.vizilleaucoeur.fr
www.facebook.com/vizilleaucoeur
www.facebook.com/metrovizilleaucoeur

 

L’équipe de Vizille au Cœur

MINORITÉ MUNICIPALE

Groupe des élus « En Avant pour Vizille »

 

Quel avenir pour le commerce
à Vizille ?

 

Alors que la majorité s’est engagée à dynamiser le commerce local et que la crise sanitaire est encore là, nous peinons à mesurer les efforts de soutien et d’accompagnement des commerçants.

 

En janvier, débutent des travaux d’assainissement, qui vont s’étaler pendant 2 ans, de la place du château jusqu’au bout de la rue du G. De Gaulle. Ces travaux impacteront la vie quotidienne et l’accès aux commerces et il ne s’agit pas de les repousser, tant ils sont essentiels.

 

Des mesures d’accompagnement sont possibles pour atténuer les nuisances : organisation du chantier, phasage des travaux, mise en place d’une commission d’indemnisation pour compenser les pertes commer­ciales, si elles dépassent un seuil « d’acceptabilité » et mettent en péril les commerces. Mais rien de tout cela : ni concertation, ni commission d’indemnisation. Une simple réunion d’information, organisée in extre­mis en décembre et annoncée en entrefilet dans le journal de novembre !

 

A cela, s’ajoute un état des lieux exhaustifs de tout ce qui fait « enseigne », par la métropole, en vue de la taxation maximale des commerces.

 

Nous avons invité la majorité à engager des négocia­tions avec la métropole pour éviter les inventaires à la hussarde. Et aussi à éviter les réponses outrancières du type « personne ne veut être envahi par la publicité et les enseignes » en parlant de nos commerces ou encore les petites phrases du type « ce n’est pas nous qui avons voté les mesures ». L’urgence est à l’action et à l’implication.

 

 

« En Avant pour Vizille »
Jean-Claude Bizec, Marie-Cécile Droulez, Jean-Luc Samson, Géraldine Gélormini

MINORITÉ MUNICIPALE

Groupe des élus
« Vizille Debout Unie et Solidaire »

 

Les fêtes approchent

 

Et je forme le vœu qu’elles soient pour tous une accalmie dans la vie quotidienne compliquée que nous menons au moment où j’écris ces quelques lignes. Compliquée, parce que la pandémie est toujours là et s’amplifie une nouvelle fois. Compliquée, parce que la question de comment finir le mois se pose pour la grande majorité d’entre nous.

 

Sur la pandémie, les gesticulations présidentielles et gouvernementales brouillent le message de profes­sion­nels de santé qui savent de quoi ils parlent et qui ont pourtant du mal à se faire entendre.

 

La question qui aujourd’hui devrait être traitée en priorité, ce n’est pas à quelle date ni à partir de quel âge il faut faire le rappel de la vaccination, mais bien comment on s’adresse aux 6 millions de personnes qui ne sont pas encore vaccinées.

 

Pas pour les cibler, pas pour les mettre au banc de la société, mais bien pour les convaincre qu’il est vital pour eux et pour la collectivité que le taux de vaccination se rapproche du 100%.

 

Sur le pouvoir d’achat, aux blocages des salaires et des pensions se rajoute l’explosion des prix des produits de première nécessité : alimentation, énergie, produits pétroliers, assurances.

 

Et comme si ça ne suffisait pas, la majorité municipale en rajoute en augmentant de 10% la taxe foncière. Et cela bien que le département compense entière­ment le manque à recevoir de la taxe d’habitation.

 

Ces sujets d’actualité aujourd’hui, le seront malheu­reu­sement encore en janvier.

 

En attendant et au nom du groupe « Vizille Debout Unie et solidaire », je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches, de belles fêtes de fin d’année.

 

Bernard UGHETTO-MONFRIN
« Vizille Debout Unie et Solidaire »