CADRE DE VIE PRATIQUE
 - Résidence autonomie "La Romanche"
Résidence autonomie "La Romanche"

 

PRÉSENTATION

La résidence pour personnes âgées « La Romanche » est un établissement public géré par le Centre Communal d’Action Sociale de Vizille. L’ensemble des décisions concernant la résidence sont prises par le Conseil d’Administration du CCAS.

 

Il s’agit d’un ensemble de logements destinés à des personnes âgées, associé à des services collectifs. Les résidents sont des retraités autonomes, qui ne peuvent plus ou qui ne souhaitent plus vivre seule chez eux (accessibilité, sentiment d’isolement, etc.). Vivre à la résidence permet de continuer à vivre de manière indépendante, bénéficier d’un environnement plus sécurisé, utiliser des services collectifs.

 

Héberger en appartement des personnes autonomes, accompagner les personnes accueillies en toute dignité, assurer une veille sociale et proposer des services adaptés sont les principales missions de la résidence.

 

   Les services                                      Description de la résidence et des logements

 

 

CRITÈRES D'ADMISSION

  • Etre retraité et avoir 60 ans minimum
  • Etre autonome : avoir un niveau d’autonomie évalué entre GIR 6 et GIR 4 (Le GIR est un classement qui permet d’évaluer le degré d’autonomie d’une personne. Le GIR est décomposé de 1 à 6, du moins autonome au plus autonome)
  • Etre consentant à son entrée

 

 

INSCRIPTION ET ADMISSION

Il est possible de visiter la résidence avant de déposer un dossier d’inscription. Pour cela, prendre contact avec la direction afin de voir si la demande est admissible. Par la suite, déposer le dossier unique auprès du secrétariat.

Site Web

 

Seul les dossiers complets et répondant aux critères d’admission sont étudiés par la commission chargée de prononcer l’admission ou le rejet des demandes.

 

Les résidents devront également prendre connaissance et signer le règlement intérieur de l’établissement.

 

  Réglement intérieur

 

 

 

 

LES TARIFS

Le prix de journée est arrêté annuellement par le Département de l’Isère. Ce prix comprend : les frais d’hébergement et les dépenses de gestion générale, les charges locatives (eau, électricité, chauffage), l’entretien des locaux collectifs, le service de téléalarme d’appel d’urgence relié au service de garde permanent.

 

Le repas en salle ou en livraison à domicile n’est pas obligatoire et fait l’objet d’une facturation séparée.

 

Les résidents peuvent solliciter la Caisse d’Allocations Familiales pour bénéficier éventuellement de l’allocation logement (AL). Pour les résidents ayant des revenus modestes, l’aide sociale à l’hébergement peut être sollicitée auprès du Département du domicile de secours.