VIE MUNICIPALE ET CITOYENNE
 - Le budget
Le budget de la commune

 

BUDGET 2018 / LE MOT DE L'ADJOINTE AUX FINANCES  

 

Notre principal souci pour l’élaboration de ce budget primitif 2018 aura été de poursuivre la diminution de nos dépenses sans impacter la qualité et la quantité des services à la population dans le même esprit qui guide nos actions depuis 2014.

 

L’année 2018 sera marquée par une rupture de méthode : pas de baisse importante des dotations de l’État aux collectivités mais l’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des contribuables est une source d’inquiétude. Elle s’étalera sur trois ans : 30 % en 2018, 65 % en 2019 et 100 % en 2020). L’État prendra en charge ces dégrèvements, dans la limite des taux et des abattements en vigueur en 2017.

 

C’est donc une grande partie des recettes fiscales de la commune qui demeure figée et sujet à incertitude pour le futur car on connaît le sort de certaines compensations de l’État qui diminuent dans le temps.

 

Dans ce contexte, deux axes majeurs guident la majorité : pas de hausse de la fiscalité et une réduction du taux d’endettement. Les taux d’imposition locaux n’augmenteront pas pour la quatrième année consécutive.

 

Sur ce budget primitif nous constatons à nouveau une baisse des charges financières en raison du vieillissement de notre dette, c’était notre objectif prioritaire depuis 2014.

 

En 2018, les recettes et dépenses de fonctionnement ont été estimées à la baisse. Impôts et taxes représentent 70 % de la structure des recettes tandis que les dotations extérieures représentent 17,10 % (19,30 % en 2016).

 

L’effort de gestion entrepris depuis 2014 se concrétise et l’on peut se rendre compte d’une baisse sensible des charges à caractère général d’environ 1,52 % reposant, d’une part, sur une diminution des charges à caractère général (3,37 %) et, d’autre part, des charges de gestion courante (3,62 %).

 

La revalorisation des bases nous permet d’envisager une très légère hausse des produits.

 

Il est à noter que la Cour Régionale des Comptes suggère à la commune un effort annuel d’économie à réaliser pour notre ville sur la section de fonctionnement de 98 000 €.

 

Les charges de personnel progresseront modérément (plus 0,82 %) par un effet mécanique. Elles représentent néanmoins 50 % des dépenses totales.

 

Enfin, les investissements pour 2018 sont prévus dans une enveloppe de 1 150 000 € dont 200 000 € d’emprunt. Il s’agira pour cette année 2018 d’effectuer essentiellement des travaux sur les bâtiments publics pour entretenir le patrimoine de notre collectivité. Remplacer des menuiseries nous permettra de diminuer également nos dépenses de chauffage.

 

Réaliser des travaux de mise en séparatif des réseaux EU/EP comme chaque propriétaire doit s’y astreindre, améliorer, met­tre en conformité ou changer un système d’éclairage, ce sont autant de travaux qui à terme généreront une réduction des dépenses.

 

Nous avons veillé à continuer à maîtriser les dépenses de fonctionnement avec un budget rigoureux tout en assurant la continuité des services à la population. Je tiens à remercier l’ensemble des chefs de service de la commune et les élus qui ont œuvré en ce sens sans pour autant réduire le service public.

 

 

Françoise Audinos,1er adjointe chargée des finances

 

 

   Budget 2018            Rapport BP 2017

 

 

  Rapport CA 2016